search
top

Définition de pessimisme


Définition de pessimisme

On entend par pessimisme la propension à juger les choses par leur aspect plus défavorable ou négatif. Ce concept est l’opposé de l’optimisme, qui consiste à analyser les situations à partir d’une dimension plus favorable.

Exemples : « Arrête avec ton pessimisme, il est possible que la situation s’améliore et que tu n’aies même pas besoin de vendre ta voiture », « Le pays présente chaque jour des nouvelles qui invite au pessimisme ; c’est difficile de regarder l’avenir avec espoir », « Les gens qui fuient le pessimisme sont souvent celles qui vivent plus longtemps », « Le pessimisme fait partie de la vie quotidienne de certaines personnes ».

Le pessimisme est, d’autre part, le système philosophique qui donne à l’univers la plus grande imperfection possible. Cela signifie que, pour les pessimistes, nous vivons dans le pire des mondes possibles.

Les philosophes pessimistes sont de l’avis que les êtres humains doivent reconnaître qu’ils ne savent rien, qu’ils ne sont rien et qu’ils ne sont pas en mesure d’atteindre quoi que ce soit. Ceci dit, la vie n’a pas aucun but.

Les religions sont fondées, en quelque sorte, dans la doctrine pessimiste, dans la mesure où elles reconnaissent l’existence du mal dans le monde et qu’elle minimise l’existence humaine face aux entités divines. Cependant, elles laissent la porte ouverte à une sorte de rédemption (en obéissant aux commandements de Dieu, etc.) pour après la mort.

Pour la psychologie, enfin, le pessimisme peut être un symptôme de maladies comme la dépression. Les pensées et les manifestations pessimistes, en ce sens, peuvent refléter l’existence d’un trouble émotionnel caractérisé par l’abattement et la tristesse.



top