search
top

Définition de pérenne

Pérenne est un terme dont les origines reviennent au latin perennis. C’est un adjectif qui se rapporte à ce qui incessant, récurrent ou continue. Exemples : « La pauvreté est un problème pérenne en Amérique latine », « Le succès est pérenne dans ce club », « Je ne laisserai pas que cela devienne un problème pérenne pour nous ».

Pour la botanique, les plantes pérennes (ou vivaces) sont celles qui sont persistantes, c’est-à-dire, qui vivent plus de deux ans. Les herbes (dites les mauvaises herbes) que l’on trouve dans la nature sont un exemple de plantes pérennes.

L’adjectif est également utilisé pour désigner les plantes dont le feuillage reste vert au cours de toutes les saisons. Cela signifie que ces arbres ou arbustes ont toujours des feuilles vivantes contrairement aux arbres à feuilles caduques dont les feuilles meurent chaque année pour ensuite germer à nouveau.

Dans le cas des plantes pérennes, les feuilles vivent plus d’une saison, de sorte que les plus jeunes rejoignent les nouvelles et que l’arbre ne soit jamais nu, bien que les vieilles feuilles finissent par tomber.

Par ailleurs, la philosophie pérenne (ou éternelle) est le courant de la pensée qui soutient l’existence d’un ensemble universel de valeurs qui sont communes à toutes les cultures. C’est Agostino Steuco qui a proposé ce concept dans un livre de 1540. Plus tard, Gottfried Leibniz et Aldous Huxley ont repris cette idée.

Les principes de la philosophie pérenne soutiennent que le monde physique n’est pas la seule réalité, mais qu’il y en a un autre (non physique) qui ne peut pas être perçu par les sens. L’homme est donc un reflet de cette double réalité, avec un corps matériel régi par des lois physiques et d’autres liées à l’esprit et à l’intellect.



top