search
top

Définition de perception visuelle

La perception (du latin perceptĭo) consiste à recevoir au moyen des sens, des images, des sons, des impressions ou des sensations externes. Il s’agit d’une fonction psychique qui permet à l’organisme de capter, d’élaborer et d’interpréter l’information issue du milieu.

Il est important de distinguer les stimuli, qui appartiennent au monde extérieur et génèrent le premier effet dans la chaine de la connaissance, et la perception, qui est un processus psychologique faisant partie du monde intérieur. Il y a lieu de mentionner que les stimuli sont l’énergie physique, mécanique, thermique, chimique ou électromagnétique qui excite ou active un récepteur sensoriel.

La perception visuelle est toute sensation intérieure de connaissance apparente, résultant des stimuli ou d’une impression lumineuse captée(s) par les yeux (la vue). En général, cet acte optique et physique fonctionne plus ou moins pareil chez toutes les personnes, étant donné que les différences physiologiques des organes visuelles n’affectent que le résultat de la perception.

Les principales différences ont à voir avec l’interprétation de l’information perçue, à cause des dissemblances concernant la culture, l’éducation, l’intelligence et l’âge, par exemple. En ce sens, les images peuvent « se lire » ou s’interpréter comme un texte littéraire, et il existe donc dans l’opération de perception visuelle la possibilité d’un apprentissage pour approfondir le sens de la lecture.

Les psychologues de la Gestalt, au début du XXe siècle, furent les premiers à proposer une théorie philosophique de la forme. Max Wertheimer, Wolfgang Köhler, Kurt Koffka et Kurt Lewin, entre d’autres, assurent que, pour la perception, le tout est différent de la somme de ses parties.



top