search
top

Définition de perception

Le concept de perception tire son origine du vocable latin perceptĭo et se rapporte à l’action et à l’effet de percevoir (recevoir au moyen de l’un des sens les images, les impressions ou les sensations externes, ou comprendre et connaitre quelque chose).

La perception peut faire allusion à la connaissance, à l’idée ou à la sensation intérieure survenant d’une impression matérielle issue de nos sens.

Pour la psychologie, la perception est la fonction qui permet à l’organisme de recevoir, d’élaborer et d’interpréter l’information que vient de l’entourage par le biais des sens.

La perception a commencée à être étudiée au XIXe siècle. Les premiers modèles qui mettaient en rapport la magnitude d’un stimulus physique avec la magnitude de l’évènement perçu ont fait naître la psychophysique.

Les experts en la matière assurent que la perception est le premier processus cognitif qui permet au sujet de capter l’information de son entourage moyennant l’énergie issue des systèmes sensoriels.

Le processus de la perception est à caractère inférentiel et constructif : la représentation interne de ce qui a lieu à l’extérieur survient en tant qu’hypothèse. L’information qui arrive aux récepteurs est analysée tardivement, à l’image de l’information venant de la mémoire et qui aide à l’interprétation et à la formation de la représentation.

Grâce à la perception, l’information est traitée et on arrive à former l’idée d’un seul objet, c’est-à-dire qu’il est possible de sentir de différentes qualités à partir d’un seul objet et de les assembler au moyen de la perception afin de déterminer qu’il s’agit d’un unique objet.



top