search
top

Définition de peine de mort

Le concept de peine tire son origine du terme latin poena et désigne la punition qui est établie par un juge ou un tribunal conformément à la loi, et qui consiste à sanctionner toute personne ayant commis un délit ou une faute grave.

La peine de mort (dite aussi peine capitale) fait partie des peines corporelles, étant donné que la punition a un effet direct sur le corps de la personne reconnue coupable. Tel que son nom l’indique, la peine de mort consiste à exécuter/tuer la personne sur décision de l’autorité.

L’origine de la peine de mort remonte à l’époque de la Loi du Talion (« Œil pour œil, dent pour dent »), dont les premiers signes sont trouvés dans le Code d’Hammourabi au XVIIe siècle avant Jésus-Christ. De nombreuses personnalités ont soutenu ce type de peine au cours de l’histoire, comme Platon, Aristote, Saint Thomas d’Aquin, Jean-Jacques Rousseau, Immanuel Kant et Georg Wilhelm Friedrich Hegel.

Toutefois, de nos jours, la plupart des pays ont aboli la peine de mort car ils la considèrent une méthode barbare et qui porte atteinte à la dignité et aux droits humains. Certains s’interrogent sur son point de vue pratique (étant donné que les juges qui condamnent à mort sont des humains, ils peuvent se tromper et accuser injustement un pauvre innocent) tandis que d’autres tiennent compte des facteurs philosophiques ou religieux (seul Dieu peut donner ou enlever la vie).

Abattre à coup de fusil ou de pistolet, la fourche, la décapitation, la chambre à gaz, l’injection létale, la chaise électrique et la lapidation sont quelques-unes des méthodes employées pour appliquer la peine de mort.



top