search
top

Définition de patrie

Du latin patrĭa, la patrie est le pays natale ou adoptif qui est lié à une personne par des liens affectifs, juridiques et/ou historiques. La patrie peut être donc le lieu de naissance, le peuple des ancêtres ou le pays où une personne réside à partir d’un moment donné de sa vie.

Par exemple : « Je vis depuis quinze ans en Australie, mais ma patrie est la Colombie », « Les anarchistes se considèrent des hommes du monde et affirment qu’ils n’ont pas de patrie », « Un soldat doit être disposé à donner sa vie pour la patrie ».

Lorsqu’il s’agit d’établir des précisions et des limites au concept de patrie, des notions idéologiques et politiques entrent en jeu. Celles-ci peuvent même évoluer au fil des années. Suivant certaines postures, la patrie est toujours associée à un État nation. Il est donc important de défendre le territoire de l’État, car il est lié à toutes les valeurs de la patrie.

Dans d’autres cas, la patrie est plutôt un patrimoine culturel et historique partagé par des personnes qui peuvent être séparées du point de vue géographique. Ce serait le cas de la patrie gitane, qui n’a pas de centre physique.

L’acception plus symbolique (sens figuré) de patrie permet d’utiliser le terme pour faire allusion à plusieurs groupes ou ensembles sociaux : « La patrie du foot pleure la mort de l’ex-gardien de but de la sélection allemande », « Le gouvernement a l’obligation de limiter la patrie financière pour éviter des millions en profits sans ce que soit un poids pour le pays ».



top