search
top

Définition de pathétique

Le terme pathétique dérive du latin pathetĭcus qui, à son tour, tire son origine d’un vocable grec qui veut dire « émouvant » ou « qui impressionne ». D’après le Dictionnaire Larousse, cet adjectif qualifie tout ce qui est capable d’émouvoir fortement l’esprit, dont l’intensité dramatique provoque un sentiment de tristesse grave, de douleur voire de mélancolie. Par exemple: « Soudain, la mère de la victime lança un pathétique cri de douleur », « L’appel pathétique de désespoir du condamné à mort n’a laissé personne indifférent ».

Pathétique, par ailleurs, dans son acception péjorative, fait allusion à ce qui est grotesque et qui fait rougir les personnes autour de soi. En ce sens, le pathétisme est associé au ridicule: « Cet homme est vraiment pathétique, il n’arrête pas d’inventer des histoires rien que pour attirer l’attention des média », « Maurice a porté un déguisement pathétique de bébé à la fête de son anniversaire », « Je n’ai pas pu m’empêcher de rire avec l’interprétation pathétique qu’il a fait de cette chanson ».

En tant que nom, pathétique est le nom d’un style/genre littéraire propre à provoquer une grande émotion chez le lecteur.

Enfin, concernant l’anatomie, on entend par nerf pathétique (ou nerf trochléaire, dit aussi le pathétique) la IVe paire des nerfs crâniens, dont la fonction est essentiellement motrice. Il s’agit du nerf qui énerve le muscle grand oblique de l’œil. Autrement dit, c’est lui qui porte l’œil en haut et en dedans, permettant ainsi sa mobilité.



top