search
top

Définition de passif

À la fois un adjectif et un nom, le terme passif (« passive » au féminin) provient du latin passīvus et admet plusieurs usages. Une personne dite passive ne fait pas les choses de par soi-même, elle préfère que ce soit plutôt les autres à les faire. Par exemple: « Je ne comprends pas comment Jean arrive à être aussi passif que ça et qu’il permette que les gens l’insultent de cette manière ! », « En fait, mon frère est très passif : c’est toujours mon père qui finit par prendre les décisions pour lui ».

Toute personne subissant des événements sans réagir, suivant des ordres sans protester et ne jouant aucun rôle actif (« actif » est justement antonyme de « passif ») est également jugée passive : « Malgré l’ambiance de tension, la population a été plutôt passive devant la répression ».

Par ailleurs, on entend par passif l’ensemble des dettes et des charges, chiffrables en argent, qui grèvent un patrimoine. C’est aussi le cas des entreprises à l’égard des associés et des tiers, figurant au bilan en contrepartie de l’actif. Concrètement, le passif comprend les fonds propres, les provisions, les dettes (à court, à moyen et à long terme) et le bénéfice net, le cas échéant.

Au sens figuré, il s’agit de l’ensemble des échecs ou des insuccès d’un groupe ou d’une collectivité.

La notion de passif est également employée en matière de sexualité pour désigner toute personne qui, au sein d’une relation homosexuelle, est pénétrée par son partenaire. L’individu passif a un rôle généralement de soumission lors des rapports sexuels, une conduite pouvant s’étendre à d’autres domaines de la vie en couple.



top