search
top

Définition de paraphilie

D’après le dictionnaire Larousse en ligne, une paraphilie est avant tout une obsession sexuelle considérée déviante. Il s’agit d’un comportement où la source du plaisir n’a rien à voir avec la copulation mais plutôt avec un autre genre d’activité. C’est en quelque sorte un fantasme hors du commun.

Les paraphilies sont considérées inoffensives à moins qu’elles s’adressent à un objet potentiellement dangereux ou nocif pour n’importe quelle personne faisant partie de l’acte sexuel (comme dans le cas de la pédophilie). Il y a lieu de mentionner que le paramètre pour considérer si une conduite sexuelle a tendance à la paraphilie a changé au fil de l’histoire et suivant la région. Or, certaines pratiques telles que la masturbation et le sexe oral furent considérés des paraphilies jusqu’à la moitié du XXe siècle. De nos jours, ces pratiques ne font plus du tout partie desdites déviations (sauf si l’activité sexuelle de la personne ne se limite qu’à celles-ci).

Les experts n’ont jamais réussi à trouver d’altération organique ou psychologique pouvant expliquer l’origine d’une paraphilie. En ce qui concerne son traitement, il existe des techniques comportementales et psychanalytiques, bien que, d’une manière générale, elles s’avèrent peu efficaces.

Parmi les paraphilies les plus fréquentes, nous retiendrons l’altocalciphilie (attirance pour les chaussures à talons hauts voire à talons aiguille), l’asphyxiolophilie (étranglement ou asphyxie érotique), la zoophilie ou la bestialité (actes sexuels comprenant des animaux), la coprolalie (stimulation sexuelle par l’usage de mots vulgaires), le fétichisme (désir de faire usage de certains objets ou de parties particulières du corps pendant les rapports sexuels), le masochisme (plaisir lié à l’humiliation ou à la souffrance physique de soi-même), la pédophilie (attirance pour les mineurs, enfants et/ou adolescents), la podophilie (excitation particulière pour les pieds) et le sadisme (plaisir érotique en provocant de la douleur, de la peine ou en humiliant son partenaire).



top