search
top

Définition de paradigme

Le concept paradigme provient du grec paradeigma, qui veut dire « exemple » ou « modèle ». Au début, il s’appliquait à la grammaire (pour définir son usage dans un certain contexte) et à la rhétorique (pour faire allusion à une parabole ou à une fable).

A partir des années 60, il a commencé à être employé pour définir un modèle ou patron dans une discipline scientifique ou un contexte épistémologique quelconque.

Le philosophe et historien des sciences américain Thomas Kuhn fut le responsable de la mise à jour du terme et de lui avoir donné une signification contemporaine, en l’adaptant pour se rapporter à l’ensemble de pratiques qui définissent une discipline scientifique pendant une période concrète de temps.

Ainsi, un paradigme scientifique établie ce qui doit être observé ; le type d’interrogations devant être formulées pour trouver les réponses par rapport à l’objectif; comment ces interrogations doivent-elles être structurées ; et comment les résultats de la recherche scientifique doivent-ils être interprétés.

Lorsqu’un paradigme ne peut plus satisfaire les besoins d’une science (par exemple, face à de nouvelles découvertes qui invalident des connaissances préalables), un autre lui succède. Il est dit qu’un changement de paradigme est dramatique pour la science étant donné que celle-ci s’avère stable et sensée.

Dans les sciences sociales, le paradigme a tendance à être associé au concept de Weltanschauung (vision du monde). Le terme est employé pour décrire l’ensemble d’expériences, de croyances et de valeurs ayant une incidence sur la manière selon laquelle une personne perçoit la réalité et sur sa forme de réponse. A vrai dire, un paradigme est également la façon dont le monde est assimilé.



top