search
top

Définition de pacifisme

Le pacifisme est l’ensemble des doctrines qui cherchent à promouvoir la paix parmi les nations. Le concept découle donc de la paix, soit l’absence de violence ou de guerre, et de l’état de calme et de tranquillité.

Exemples : « Le candidat de l’opposition est un leader reconnu du pacifisme », « Les dirigeants devraient comprendre que le pacifisme est la seule option dans les relations internationales », « Quand le monde a mis de côté le pacifisme, les guerres ont dominé la scène à nouveau ».

Les pacifistes, par conséquent, s’opposent à toutes les formes de violence. Le pacifisme peut être considéré comme une idéologie, mais il se traduit souvent par un mouvement politique, social ou religieux qui encourage activement l’écart des affrontements violents.

Le pacifisme favorise le dialogue, les échanges culturels et la diplomatie dans les relations entre les peuples. Pour faire face à la violence, évidemment, il est contre les méthodes violentes, mais il favorise l’objection de conscience (le rejet de certaines règles juridiques jugées contraires à l’éthique personnelle), la désobéissance civile (une désobéissance à la loi pour des questions morales) et la résistance non-violente (comme une grève, un boycott, etc.).

En tant que doctrine, le pacifisme remonte aux premières années du christianisme, à l’époque où les sermons soutenaient l’action non-violente. À partir du XVIIIe siècle, on lui a donné une base théorique différente et l’a associé aux droits de l’homme.

Mahatma Gandhi (1869-1948) et Martin Luther King (1929-1968) sont quelques-uns des grands chefs du pacifisme moderne. Tous les deux ont été tués alors qu’ils défendaient leurs convictions.



top