search
top

Définition de ovipare

Le terme ovipare provient du latin ovipărus et désigne tout animal pondant des œufs dont la segmentation n’a pas encore commencé ou n’est pas très avancée. Les oiseaux, les insectes et les mollusques sont des ovipares.

Cette modalité de reproduction suppose le dépôt des œufs dans un milieu externe où se complète le développement avant l’éclosion (lorsque l’œuf se brise et que le petit sort de celui-ci).

On entend par œuf le corps ovale que produisent les femelles et qui contient l’embryon tout en le protégeant. Les œufs ont une coquille protectrice dont la résistance et la souplesse peuvent varier. Jusqu’à présent, l’autruche est l’animal qui s’avère pondre les œufs de plus grande taille: ils peuvent peser jusqu’à 1,5 kilogrammes. Les dinosaures, par contre, étaient les animaux qui déposaient les œufs les plus grands, à leur époque, à savoir, encore plus grands que ceux de l’autruche. À l’inverse, le colibri-abeille est l’oiseau qui produit les plus petits œufs dont le poids ne dépasse pas le demi-gramme.

La reproduction ovipare peut se réaliser de deux manières. Certains animaux produisent des œufs secs qui sont déposés en plein air une fois terminé le processus de fécondation interne. En revanche, d’autres animaux déposent les œufs sans féconder dans l’eau. Dans ce cas, la fécondation est externe étant donné qu’elle a lieu lorsque le mâle laisse son sperme entre les œufs pendant que la femelle les dépose.

Un animal ovovivipare est celui qui maintient les œufs à l’intérieur de la femelle jusqu’au moment de l’éclosion, qui peut se produire de façon immédiate, après la ponte ou juste avant la naissance.



top