search
top

Définition d’ovaire

Du latin ovarĭum, l’ovaire est la gonade féminine qui produit et sécrète les ovules et les hormones sexuelles (estrogènes, androgènes et autres). C’est l’équivalent des testicules chez le mâle.

Les ovaires, dont la forme ressemble à une amande, pèsent entre 6 et 7 grammes et ont une couleur blanche grisâtre. Ils se trouvent des deux côtés de l’utérus auquel ils sont fixés par des ligaments et des infundibulums. Deux zones peuvent être distinguées dans l’ovaire, à savoir le cortex ovarien et la moelle.

Le cortex ovarien est couvert par un épithélium cubique qui s’aplatit au fil du temps. Le cortex est composé du stroma ovarien (le tissu d’appui) et du parenchyme de l’ovaire (avec des follicules à différents stades du développement).

La moelle ovarienne, qui est plus petite que le cortex, contient une plus grande quantité de fibres élastiques et a des veines, des vaisseaux lymphatiques nerveux, des tissus conjonctifs et des artères spiralées.

On entend par ovariectomie la procédure chirurgicale qui consiste en l’ablation d’un ou des deux ovaires. Cette opération peut être effectuée soit de manière conventionnelle, soit par une laparoscopie dans l’abdomen.

Les ovaires sont généralement éliminés en cas de tumeur. Si juste un seul ovaire est affecté, la femme peut continuer à produire des ovules et des hormones avec l’ovaire qui lui reste. En revanche, si les deux ovaires sont enlevés, la femme entre dans une ménopause d’origine chirurgicale.

Si les médecins détectent des kystes ovariens bénins, il est possible d’éradiquer uniquement le kyste, laissant l’ovaire en plein fonctionnement tout en permettant à la femme de continuer à pouvoir reproduire normalement.



top