search
top

Définition d’oubli

L’oubli est la cessation de la mémoire que l’on avait. Il s’agit d’une action involontaire qui suppose cesser de conserver dans la mémoire une information qui a avait été acquise.

Par exemple: « Raimond a eu un oubli impardonnable : il n’a pas fermé la porte de l’immeuble à clef et les voleurs sont rentrés et ont dévalisé tous les voisins qui se trouvaient dans l’édifice », « J’ai oublié l’adresse de l’endroit où nous devions nous rendre ».

L’oubli est la mégarde de quelque chose que l’on devait avoir en tête : « J’ai oublié quelque chose mais je ne sais plus quoi au juste », « J’ai l’impression d’oublier un document quelconque, mais lequel ? ».

On entend par apprentissage interférent l’acquisition d’information qui remplace un souvenir non consolidé dans la mémoire. Ce que l’on oubli, en réalité, ne disparait pas (les personnes ont tendance à se rappeler qu’elles ont oublié quelque chose, elles en ont conscience), mais passe à un état inconscient.

Parmi les plusieurs causes qui peuvent encourager l’oubli, nous retiendrons les coups dans la tête (qui peuvent provoquer l’amnésie), l’altération de l’appareil psychique (par une maladie comme la schizophrénie) et les problèmes physiologiques (comme un mal développé du système nerveux).

L’esprit, lui aussi, peut bloquer certains souvenirs qui sont douloureux pour l’individu. Or, c’est comme si la personne aurait oublié quelque chose (comme un accident infantile), mais, en fait, la seule chose que fait sa psyché c’est de laisser ce souvenir à un plan non accessible de manière consciente.

L’oubli peut également être la cessation de l’affection que l’on avait : « Il a décidé de laisser sa famille dans l’oubli et il est parti dans un autre pays à la recherche de nouvelles opportunités ».



top