search
top

Définition de orthographe

Du latin orthographĭa, l’orthographe est l’ensemble de règles et d’usages définis comme norme pour écrire les mots. Elle fait partie de la grammaire normative car elle établit les règles pour l’usage correct des lettres et des signes de ponctuation.

L’orthographe est née à partir d’une convention acceptée par une communauté linguistique dans le but de conserver l’unité de la langue écrite. L’institution à laquelle il appartient de réguler ces normes est l’Académie de la Langue.

Les règles orthographiques, en général, n’ont pas de relation directe avec la compréhension du texte en question. Par exemple: si une personne qui comprend la langue française lit une phrase du genre « Cette akteur a plin de compétances. Ses mon éro. » n’aura en principe pas de problème à la lire. Cependant, la phrase a des fautes d’orthographe. Elle doit s’écrire “Cet acteur a plein de compétences. C’est mon héros ».

L’orthographe aide en fait à standardiser une langue, ce qui s’avère important lorsqu’il existe plusieurs dialectes dans un même territoire. Elle fait d’ailleurs partie des matières enseignées à l’école.

Dans certaines langues, l’orthographe base ses normes sur les phonèmes (abstractions mentales des sons du langage). C’est le cas, par exemple, de l’espagnol et de la plupart des langues des pays romans. Dans d’autres langues, en revanche, comme le français, c’est le courant étymologiste qui prévaut (c’est-à-dire, l’origine des mots), qui est une situation qui provoque certaines divergences entre l’écriture et la prononciation des mots.

De nombreux écrivains célèbres ont sollicité l’abolition ou du moins la simplification des règles de l’orthographe. Le Prix Nobel colombien Gabriel García Márquez est l’un d’eux.



top