search
top

Définition de nonchalance

La nonchalance est un terme qui se réfère à la négligence ou l’inertie. La nonchalance, par conséquent, est associée à la négligence, l’apathie ou la paresse.

Exemples : « Je ne tolérerai pas ta nonchalance : nettoie vite ta chambre ou tu seras puni ! », « À cause de la nonchalance des dirigeants, il y a eu un autre accident sur le vieux pont de la ville », « Ce qui me dérange le plus chez une personne, c’est la nonchalance à résoudre les problèmes devant être traités immédiatement ».

La nonchalance peut être associée à l’indolence, l’ennui, au désintérêt, à la fainéantise, à la passivité et au laisser-aller. Le concept peut être appliqué à l’ordre (le rangement) dans la maison (« J’en ai assez de ta nonchalance. Organise tes affaires car il n’y a plus de place pour rien »), l’hygiène personnelle (« La dépression l’a fait tomber dans la nonchalance et il ne se rase même plus »), la prise en charge des enfants (« Jeanne s’est cognée la tête à cause de la nonchalance de ses parents, qui ne font pas suffisamment attention »), l’attention aux problèmes (« La nonchalance de Robert va encore nous faire perdre la maison »), etc.

La notion de nonchalance peut également être liée à l’abandon, à la négligence et aux omissions dans l’exécution d’une obligation. Si le gouvernement ne parvient pas à répondre aux besoins d’entretien de la route, on peut parler de nonchalance. Ce type de comportement ou d’attitudes peut même être fatal (par exemple, si un grave accident se produit sur ladite route).



top