search
top

Définition de oligarchie

L’oligarchie est, pour les sciences politiques, le mode de gouvernement sous lequel le pouvoir est exercé par un groupe réduit de personnes appartenant à la même classe sociale. Par extension, le terme est utilisé pour désigner la totalité des entrepreneurs et des sujets fortunés qui agissent ensemble pour défendre leurs intérêts.

Le concept est né dans la Grèce Antique pour faire allusion à la dégénération de l’aristocratie. À partir du moment où le système aristocratique a commencé à se perpétuer par la descendance sanguine et que la direction de l’État a cessé d’être entre les mains des esprits brillants, on a commencé à entendre parler d’oligarchie.

À l’heure actuelle, on entend par oligarques les millionnaires, les latifundistes et les possesseurs de propriétés. L’oligarchie, en ce sens, est une espèce de statut social qui a des contraintes politiques (par exemple, au moyen de la pression économique pour parvenir à de meilleurs bénéficies et avantages) et culturelles (la façon de s’habiller, des goûts en commun, etc.).

L’oligarchie ne conçoit pas la mobilité sociale. Les nouveaux riches ne parviennent pas à rentrer dans les cercles oligarques, qui défendent un lignage semblable à la noblesse. Par contre, lorsqu’un oligarque a des problèmes économiques, il cherche à soutenir son style de vie à tout prix, du moins, ses apparences.

L’oligarque est stéréotypé comme un sujet sans étique ni morale, capable de faire appel à la corruption et la violence afin de maintenir son pouvoir, qu’il considère comme un droit acquis. Les partis politiques de gauche ont l’oligarchie pour principal ennemi.



top