search
top

Définition de nul

Du latin nullus, nul est un adjectif qui se réfère à quelque chose qui manque de force ou de valeur pour prendre effet. Ce qui est nul peut être contraire à la loi ou manquer aux exigences relatives à la substance ou au mode.

Exemples : « Le juge a annulé la mesure annoncée par le gouverneur car il considère qu’elle viole la Constitution », « L’effort que tu fais lors des entrainements est nul, de sorte que tu ne joueras pas au prochain match », « Les risques associés à ce dispositif de chauffage sont nuls car il travaille avec de l’énergie infrarouge qui ne pollue pas et ne consomme pas d’oxygène ».

Dans le langage courant, nul est égal à rien ou à personne. Si quelqu’un dit que ses connaissances de la chimie sont nulles, il veut dire qu’il n’y comprend rien et qu’il ne maitrise pas du tout ce sujet. Dans la même veine, quelqu’un qui prétend que son intérêt porté pour la littérature est nul, cela veut dire qu’il ne s’intéresse pas du tout à ce qui concerne les livres et les lettres.

Dans le domaine du droit, la nullité est une situation qui invalide un acte juridique. En fait, avant d’être déclaré nul, l’acte ou la norme étaient efficaces. Un mariage nul est celui dont la nullité est prononcée par l’existence d’un défaut fondamental ou d’un vice dans sa conclusion (si une partie a été forcée/obligée à se marier ou si elle cache une maladie à l’autre, par exemple).

Dans la politique, un vote nul est un vote réalisé incorrectement, que ce soit accidentellement ou intentionnellement. L’inclusion d’un scrutin officieux (non officiel) ou un bulletin de vote non légal peuvent être des motifs de révocation (nullité) du vote.

Enfin, dans le sport, match nul est tout celui où il n’y a pas de vainqueur et pas de perdant.



top