search
top

Définition de nombres

Du latin numĕrus, le terme numéro fait mention à l’expression d’une quantité par rapport à son unité. Il s’agit donc d’un signe ou d’un ensemble de signes. Un (1), deux (2), trois (3), quatre (4), cinq (5), six (6), sept (7), huit (8), neuf (9) et zéro (0) sont les nombres naturels. Toutefois, il y a lieu de mentionner que certains mathématiciens ne considèrent pas le zéro parmi les nombres naturels.

L’ensemble des nombres entiers est formé par les numéros naturels et les nombres négatifs (-1, -2, -3, etc.). La théorie des nombres reconnait d’autres classifications, comme les nombres premiers (le nombre naturel qui n’a que deux diviseurs : lui-même et le un) et les nombres rationnels (pouvant être représentés comme le quotient de deux entiers dont le dénominateur est outre que zéro).
Par ailleurs, on entend par nombre une quantité de personnes ou de choses (« Les spectateurs se sont assemblés en grand nombre »).

Pour la linguistique, il s’agit de la catégorie grammaticale permettant d’exprimer l’opposition entre le singulier et le pluriel : Je, tu, il/elle/on sont les personnes qui appartiennent au singulier, tandis que nous, vous, ils/elles font partie du pluriel. Le même est possible entre le masculin et le féminin. Dans ce cas, il s’agit du genre.

Enfin, nous retiendrons que le Livre des Nombres est un livre biblique qui fait partie de l’Ancien Testament, entre Lévitique et Deutéronome. Du fait d’appartenir au Pentateuque, ce tome, qui a probablement été écrit vers l’an 1300 avant Jésus-Christ, est attribué à Moïse.



top