search
top

Définition de nomade

Du latin nomas, qui, à son tour, dérive d’un vocable grec, le terme nomade permet de mentionner celui ou celle qui va d’un endroit à un autre sans établir de résidence fixe. Le concept est lié à la personne qui n’arrête pas de voyager ou de se déplacer et qui s’oppose à la notion de sédentaire.

Un peuple est dit nomade à partir du moment où il ne vit sur aucun territoire stable comme résidence permanente. Ce mode de vie constitue une organisation sociale, administrative et économique assez particulière, adaptée à cette manière de vivre.

Autrefois, avant le développement de l’agriculture et de l’élevage, tous les êtres humains étaient des nomades dans la mesure où ils devaient se déplacer en quête de nourriture. Le nomadisme a permis de peupler de grandes régions de la planète et a contribué à l’adaptation aux phénomènes naturels comme la glaciation.

Il est difficile de connaitre l’histoire des peuples nomades étant donné que l’écriture est une caractéristique des sociétés sédentaires. C’est pour cette raison que la plupart des références de ces cultures voyageuses proviennent des descriptions réalisées par des peuples sédentaires. La meilleure façon de connaître un peuple nomade de l’antiquité est par le biais des traces interprétées par l’archéologie.

De nos jours, il y a toujours des peuples qui demeurent nomades. Les Bédouins arabes, les Esquimaux du Groenland et les Touaregs du désert du Sahara, par exemple, figurent parmi ces groupes. La propriété privée des terres, le progrès de l’industrialisation et le contrôle des frontières sont quelques-unes des contraintes pour la subsistance des peuples nomades.



top