search
top

Définition de noblesse

Noblesse est la qualité de ce qui est noble. Il s’agit d’une des trois classes de l’Ancien Régime, en même temps que le clergé et le Tiers état (la plèbe). Après les révolutions bourgeoises, la noblesse fut formellement abolie du pouvoir politique car sa légitimité ne s’appuyait pas sur la volonté populaire même si son influence sociale s’est préservée.

Il y a lieu de distinguer les divers types de noblesse. D’un côté, il y avait une noblesse formée par les familles dont les origines remontaient aux temps de l’Empire Romain. On aurait pu dire que c’est le seul type de noblesse réale, dans la mesure où elle ne peut pas être transférée et qu’il n’y a pas moyen d’y accéder sauf si on appartient à ces familles.

La noblesse de privilège, en revanche, était concédée par le monarque en guise de récompense pour les services rendus à l’État. Cette noblesse pouvait être aussi bien personnelle (elle terminait avec le décès de la personne bénéficiée) que transmissible (le noble léguait sa condition à ses descendants). En ce sens, nous retiendrons que la noblesse de sang est celle qui est héritée des prédécesseurs.

Certaines formes de la noblesse étaient les seigneurs (la condition dépendait des moyens financiers qui leur permettaient de vivre sans travailler), les chevaliers (en général, ils avaient accès à la noblesse grâce à leurs réussites militaires) et les courtisans (condition dont l’accès dépendait de leur position à la Cour).

Les nobles avaient certains avantages : ils étaient exonérés du paiement de certains impôts, ils disposaient de grandes extensions de terre et ils avaient des serfs à leur disposition. D’une manière générale, les nobles vivaient dans de luxueux châteaux.

Dans le langage quotidien, la notion de noblesse est liée aux valeurs humaines comme la loyauté, l’honnêteté et la rectitude morale. Exemple : « Pierre est un homme de grande noblesse ».



top