search
top

Définition de nationalité

La nationalité est la condition particulière des habitants d’une nation. Le concept renferme des notions liées à des facteurs sociaux, spatiaux, culturels et politiques. La nationalité peut être analysée d’un point de vue sociologique, mais également depuis un ordre juridico-politique.

La nation gitane, par exemple, n’est établie dans aucun État fixe. Le fait d’appartenir au groupe a donc à voir avec les origines et les traditions des personnes. Il n’existe aucun document reconnu par un État attestant qu’un individu est de nationalité gitane.

En revanche, d’autres nationalités sont étroitement liées à l’autorité étatique. La nationalité argentine, espagnole, chilienne ou de n’importe quel autre pays est documentée moyennant un certificat émis par un État à ceux qui répondent aux réquisits nécessaires, ce qui englobe tout en ensemble d’obligations et de droits.

Ce type de nationalité peut varier en fonction des réglementations en vigueur. À un moment donné de l’histoire, certains pays permettent aux enfants ou aux petits-enfants de leurs habitants nationaux de pouvoir bénéficier de leur nationalité, même s’ils n’y sont pas nés ou s’ils n’ont jamais mis les pieds dans le pays de leurs ancêtres.

Autrement dit, la nationalité peut être déterminée par l’espace géographique, la législation ou les autorités étatiques. Du fait du caractère dynamique de son concept, une même personne peut avoir plus d’une nationalité.

La plupart du temps, les États autorisent l’exercice d’une seule nationalité active; c’est-à-dire que, même si la personne en question a deux nationalités, elle ne pourra faire valoir ses droits et ses obligations qu’avec une seule nationalité à la fois.



top