search
top

Définition de muscles

Du latin muscŭlus, un muscle est un organe formé de fibres contractiles (fibres musculaires). Les muscles peuvent soit être liés au squelette (les muscles squelettiques) soit faire partie de la structure d’organes ou d’appareils (les muscles viscérales).

Le corps humain compte environ 650 muscles de plusieurs types, lesquels sont revêtis d’une membrane, dite aponévrose. Les muscles sont les organes qui s’adaptent le mieux, dans la mesure où leur forme et contenu peuvent se modifier de manière importante. En faisant de l’exercice physique, par exemple, les muscles peuvent se développer et devenir plus forts.

Les muscles remplissent plusieurs fonctions. Il leur appartient de produire du mouvement, d’apporter de la stabilité articulaire, de maintenir la posture, de transformer l’énergie mécanique en énergie chimique, d’apporter de la chaleur, de stimuler les vaisseaux sanguins et d’informer sur l’état physiologique du corps, parmi de nombreuses autres tâches.

Concernant leur localisation, les muscles peuvent être cutanés (situés immédiatement sous la peau) ou profonds (ils ont au moins une insertion osseuse). Selon leur forme, il y a les muscles circulaires et les muscles carrés.

Une autre classification des muscles est possible concernant leur nature. Dans ce cas, il y a lieu de mentionner les muscles striés (de contrôle volontaire et contraction assez lente), les muscles lisses (contrôlés de manière involontaire, ne contenant pas de stries) et les muscles cardiaques (de contrôle involontaire et de nature striée modifiée).

Les muscles peuvent subir plusieurs maladies, dites myopathies. Ces troubles peuvent avoir plusieurs causes et doivent être traités différemment. Parmi lesquels nous retiendrons les dystrophies musculaires, les atrophies, las myopathies inflammatoires, la myasthénie et certaines tumeurs.



top