search
top

Définition de mnémotechnie

La mnémotechnie est le processus intellectuel qui consiste à établir une association ou un lien pour se souvenir ou se rappeler de quelque chose. Les techniques mnémotechniques résident dans l’aliénabilité des structures et des contenus que l’on souhaite mémoriser avec certains emplacements physiques ordonnés à son gré.

Ces techniques peuvent consister en un terme spécial, une expression ou une rime dont on se sert pour se rappeler de quelque chose en particulier (une liste, par exemple) rendant ainsi le processus plus simple. Ainsi, la mnémotechnie ne fait pas seulement appel à la répétition pour rappel, mais elle se base aussi sur des associations entre des groupes de données pour atteindre la construction du « pense-bête ».

En général, les successions employées par la mnémotechnie doivent être pourvues de sens, c’est-à-dire, elles doivent être logiques. Il s’avère que la mnémotechnie aléatoire ne collabore pas toujours avec la mémoire.

Il existe certaines techniques qui aident à accroître le niveau de mémorisation, telles que la création de mots avec les initiales de chaque terme que l’on veut mémoriser, la constitution de supports visuels (ou cartes de mémoire) et le codage en nombres.

Concernant les supports visuels, il s’agit de créer une liste de termes en tête que l’on connaisse sous un certain ordre, associé aux idées (des images, par exemple) que l’on souhaite apprendre par cœur. Dans le cas du codage en nombres, la méthode consiste à associer une suite de mots à une suite de nombres où seules les consonnes de syllabes comptent. Avec ces consonnes, le principe est de construire des mots en y associant des voyelles en toute liberté.

Prenons un exemple de mnémotechnie:

Pour mémoriser le mot « sablier », il est commun de l’associer au chiffre 8 car il lui ressemble visuellement. Pour le chiffre 1, c’est souvent la « chandelle » qui lui est associée.



top