search
top

Définition de métrosexuel

Bien que le mot métrosexuel ne fasse pas encore partie de la plupart des dictionnaires français, son usage est de plus en plus fréquent.

Métrosexuel est un adjectif qui fait référence à l’homme qui soigne son image et qui a certains gouts ainsi que des habitudes associés à la féminité (par exemple, l’utilisation de produits cosmétiques, dépenser trop d’argent en vêtements ou l’attachement à la chirurgie esthétique).

Le terme inclue le préfixe métro (de métropole), étant donné que cette tendance est surgie dans le cadre urbain et des grandes villes. Le concept a été proposé par le journaliste et écrivain Mark Simpson en 1994 pour définir un nouveau type d’homme.

On peut ainsi dire que le métrosexuel est un homme qui vit dans une ville, qui suit les dernières tendances de la mode, qui investit pas mal d’argent en vêtements, qui soigne sa peau avec des crèmes, qui se dépile et qui fait les ongles (manucure). Il est important de souligner, toutefois, que la métrosexualité n’a rien à voir avec la préférence sexuelle : les métrosexuels peuvent être hétérosexuels, homosexuels ou bisexuels.

L’homme métrosexuel veut se plaire avant toute chose ; c’est pour cette raison qu’il dépense son argent et consacre son temps à son apparence esthétique. Contrairement à ce qui se passait autrefois, il ne cache pas son comportement et l’assume publiquement.

Ceci dit, la métrosexuelité casse les barrières du stéréotype de l’homme rustique qui cherche à tout prix de préserver et de faire ressortir sa masculinité. Au contraire, le métrosexuel n’a pas honte de montrer son côté féminin, une décision qui, dans certaines sociétés, génère la répudiation et la moquerie. Le footballeur anglais David Beckham est considéré un symbole des métrosexuels.



top