search
top

Définition de métis

Du latin tardif mixticĭus (« mixte », « mélangé »), métis est celui qui est né de père et de mère de race différente. Le terme est souvent utilisé pour nommer l’individu né d’un homme blanc et d’une femme indigène, ou d’un homme indigène et d’une femme blanche.

Le concept a commencé à se développer vers le XVIe siècle en Amérique latine dans le cadre de la stratification sociale et du système fondé sur les castes raciales. Les métis avaient un statut inférieur aux blancs, ce qui les empêchait d’accéder à certains postes ou services.

Depuis l’indépendance des pays d’Amérique, les nouvelles lois ont commencé à abolir les privilèges découlant de la naissance ou du sang et ont établi l’égalité de tous les êtres humains devant la loi.

Dès lors, la notion de métis est utilisée pour mentionner les personnes descendantes des Amérindiens, des Afro-Américains et des Espagnols, raison pour laquelle la plupart de la population latino-américaine est métisse.

Les manifestations culturelles et artistiques peuvent être considérées métisses si elles surviennent d’un mélange de différentes cultures. Une bande musicale qui allie le rock, la musique country et boléro est un exemple d’un groupe de style métis, ainsi qu’un écrivain qui mêle des légendes celtiques à des personnages Guarani peut être considéré comme un littéraire métis.



top