search
top

Définition de mesurage

Le mesurage est l’action et l’effet de mesurer. Ce verbe tire son origine du terme latin metīri et désigne le fait de comparer une quantité avec son unité respective, dans le but de vérifier combien de fois la seconde est contenue dans la première.

Autrement dit, le mesurage sert à déterminer la proportion entre la dimension d’un objet et une unité de mesure donnée. Pour que le mesurage soit possible, la dimension de l’objet ainsi que l’unité doivent être de la même magnitude.

Au résultat de ce qui est mesuré on appelle (la) mesure. Lors du mesurage, il faut veiller à ne pas modifier le système observé. Quoi qu’il en soit, il y a lieu de mentionner que les mesures ont toujours une erreur de quelque sorte que ce soit, à cause des imperfections de l’instrument, des limitations de la personne qui prend les mesures ou bien des erreurs expérimentales.

L’étalon qui permet de réaliser les mesurages est connu sous le nom d’unité de mesure, laquelle se veut d’obéir à trois conditions basiques : être inaltérable (elle ne peut pas changer au fil du temps ni en fonction de celui ou de celle qui prend des mesures), être universelle (elle peut être utilisée dans n’importe quel pays) et être facilement reproductible.

Lorsqu’un mesurage est fait au moyen d’un instrument de mesure, nous avons affaire à un mesurage direct. Par contre, dans les cas où il n’existe pas d’instrument approprié (car la valeur à mesurer est soit trop grande soit trop petite, par exemple), le mesurage est réalisé par le biais d’une variable permettant de calculer une autre différente. Dans ces cas, il s’agit d’un mesurage indirect.



top