search
top

Définition de matière organique


Définition de matière organique

La matière organique est constituée de composés organiques d’origine animale ou végétale. Il s’agit de substances qui se trouvent dans le sol et qui sont utilisées comme fertilisants. En effet, pour qu’un sol soit apte à la production agricole, il doit avoir un bon niveau de matière organique : sinon, les plantes ne grandissent pas.

Plusieurs microorganismes ont pour rôle de décomposer la matière organique brute et de la transformer en humus (matière organique à un certain état de décomposition). Le sol riche en humus, qui est connu pour sa capacité à retenir l’eau, ne perd pas ses nutriments et aide à améliorer les conditions biologiques, chimiques et physiques.

La matière organique est l’un des composants principaux des résidus ménagers. Les restes de nourriture, les épluchures des fruits et légumes, les feuilles ramassées du jardin et les couches sales, par exemple, sont constitués de matière organique.

S’il y a une façon de réutiliser ces résidus, c’est en utilisant la matière organique pour fertiliser les plantes que l’on a chez soi. Il est important que la matière organique ne soit pas contaminée par d’autres résidus.

Par ailleurs, les composés organiques sont des substances chimiques contenant du carbone et, dans certains cas, de l’oxygène, du nitrogène, du phosphore et d’autres éléments.

Ces composés organiques peuvent être classés en deux grands types : molécules organiques naturelles (synthétisées par les êtres vivants) et les molécules organiques artificielles (substances fabriquées par l’homme, tel que le plastique).

En général, la différence entre les composés organiques et les inorganiques (ou minéraux) concerne la présence de carbone et d’hydrogène dans le cas des premiers outre le fait de leur biodégradabilité.



top