search
top

Définition de marchandise

Liée aux marchands, une marchandise est un bien mobilier qui fait l’objet de traitement, d’achat ou de vente. Le concept est généralement appliqué aux biens économiques qui sont susceptibles d’achat ou de vente.

Exemples : « Le patron m’a dit que les marchandises en provenance d’Europe ne sont pas encore arrivées », « Mon père travaille comme chauffeur et livre des marchandises dans tout le pays », « L’inconvénient de l’importation de ces marchandises, c’est qu’il faut payer des impôts assez élevés ».

Les marchandises sont donc interchangeables avec d’autres choses. Cela signifie qu’il est possible d’établir une sorte d’équivalence entre les différentes marchandises. Les marchandises sont interchangeables par le troc (marchandise livrée en échange d’une autre) ou par de l’argent (on donne une certaine somme d’argent équivalente à ce que vaut la marchandise).

À partir de l’argent, le troc de marchandises cesse d’être direct. L’argent lui-même, par ailleurs, est devenu une marchandise que les personnes essaient d’accumuler/d’épargner comme réserve de richesse ou pour une autre raison quelconque.

Pour comprendre la notion de marchandise ou comprendre la raison de sa valeur, il est important de noter que la production de marchandises implique un coût ou du travail. La valeur des marchandises provient donc de la production et se reflète ensuite dans la circulation.

Le marxisme et d’autres doctrines défendent que le capitalisme est basé sur l’appropriation de la plus-value (la valeur excédante produite par le travailleur et non rémunérée par le capitaliste).



top