search
top

Définition de malnutrition

Le terme malnutrition désigne un état pathologique causé par la carence de nutriments (non ingérés ou non absorbés). Suivant la gravité du tableau clinique, cette maladie peut être classée en premier, deuxième et troisième degré.

Parfois, ce trouble alimentaire peut être léger et se présenter, sans symptômes, par une alimentation inappropriée ou déséquilibrée. Cependant, il existe d’autres cas plus graves dont les conséquences peuvent être irréversibles (même si la personne est toujours en vie), occasionnés par des troubles digestifs et des problèmes d’absorption.

La fatigue, les nausées, les évanouissements, l’absence des règles, la croissance anormale de l’enfant, la perte de poids et la diminution de la réponse immune de l‘organisme sont quelques-uns des symptômes auxquels il faut être attentif en vue d’un possible cadre de malnutrition.

D’une manière générale, cette affection liée à la nutrition peut être corrigée par la reprise/supplémentation des nutriments dont la personne touchée est en carence et, si c’est un problème spécifique de l’organisme qui en est à l’origine, avec un traitement adaptée pour stopper la carence nutritionnelle. Si la malnutrition n’est pas détectée à temps ou que la personne n’est pas dument suivie par un médecin, la malnutrition peut entrainer un handicap, pouvant être mental ou physique, à des maladies voire la mort.

La malnutrition est, d’après le Fonds des Nations Unies pour l’Enfance (UNICEF), la principale cause de décès des nourrissons (bébés nourris au sein) et des plus petits dans les pays en voie de développement. C’est pour cette raison que la prévention de cette maladie est devenue une priorité pour l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS).



top