search
top

Définition de loyauté


Définition de loyauté

La loyauté est le respect de ce qui est exigé par les lois de la fidélité et de l’honneur. Un homme de bien se doit d’être loyal aux autres personnes, aux organisations (comme l’entreprise pour laquelle il travaille) et à sa nation.

La loyauté est une vertu qui se développe dans la conscience et qui implique de se conformer à un engagement même face à des circonstances changeantes ou adverses. Il s’agit d’un dévouement. Il s’agit d’une obligation que l’on a envers autrui. Par exemple : « L’entraîneur-adjoint a fait preuve de sa loyauté à l’entraîneur licencié et a demandé, à son tour, sa démission ».

Le contraire de la loyauté est la trahison, qui correspond à la violation d’un engagement exprès ou tacite. Par exemple: un homme doit être fidèle à son épouse. Ne pas lui mentir fait partie de la loyauté. Par contre, s’il trompe sa femme, il est en train de commettre une trahison (l’adultère).

Les travailleurs, pour leur part, doivent faire preuve de loyauté envers leur patron. C’est particulièrement important dans le cas des exécutifs qui ont en leur pouvoir des informations délicates (confidentielles) sur une affaire quelconque. Si un fonctionnaire n’est pas loyal, il peut fournir des données confidentielles à la concurrence.

La loyauté à un État ou pays se jure au moyen d’actes qui mêlent le drapeau national. Par le biais de ce type de serments, les personnes s’engagent à défendre l’honneur de leur patrie.

Par ailleurs, on parle de loyauté pour désigner la gratitude, la camaraderie et l’amour que certains animaux sont capables d’éprouver à l’être humain. Le chien et le cheval sont considérés des animaux loyaux, capables de mettre en péril leurs propres pour sauver leur maître.



top