search
top

Définition de liquidation

La liquidation est l’action et l’effet de liquider (régler une dette, payer entièrement un compte ou mettre fin à une situation quelconque, généralement désagréable).

Dans le domaine commercial, d’après le Trésor de la Langue Française informatisé (TLFi), la liquidation est une vente de marchandises (au détail) à bas prix menée par un commerce (une boutique, par exemple) pour des raisons de cessation, de faillite, de travaux ou de déménagement.

Au regard de cette définition, la liquidation n’est pas pareil que les soldes, qui est l’action ou l’effet de casser les prix (réduction) ou de faire une remise sur certains articles. Ceci dit, lorsqu’un commerce annonce une liquidation de fin de saison (printemps-été/automne-hiver), en fait, le terme soldes serait le plus correct.

Dans le domaine tributaire, la liquidation est l’acte par lequel est fixé le montant exact que le contribuable doit payer. Autrement dit, la liquidation des impôts est la distribution destinée à financer/supporter les impôts dus qui correspondent à une certaine période tributaire. Cette liquidation peut être préparée par le contribuable ou par l’organisme chargé du recouvrement des impôts sur un territoire donné.

Lorsque l’on fait allusion à la liquidation des salaires, il s’agit du processus au moyen duquel est calculée la rémunération mensuelle qui correspond à un fonctionnaire qui travaille dans une relation de dépendance. En général, le calcul englobe le salaire basique convenu et les compléments légaux et conventionnels. De même, le temps durant lequel a travaillé l’employé (les heures de travail), son présentéisme et de possibles primes sont également pris en compte à cet effet.



top