search
top

Définition de linguistique

Le concept de linguistique (originaire de la langue française) désigne ce qui appartient ou qui est relatif au langage humain. Le mot permet aussi de dénommer la science dont l’objet d’étude soit la langue.

Ainsi, la linguistique en tant que science se consacre à l’analyse de la nature et les lois réglant le langage. Contrairement à la philologie, qui s’intéresse au développement historique des langues à partir de documents écrits et dans le cadre de la littérature et de la culture associée, la linguistique vise plutôt à expliquer comment les langues fonctionnent-elles à un moment donné au fil du temps dans le but de comprendre leur fonctionnement général.

La linguistique moderne s’est développée à partir du XIXe siècle. Suite à la publication du livre « Cours de linguistique général » (1916), de Ferdinand de Saussure, la linguistique est devenue une science intégrée à la sémiologie. Au début, elle a dû se battre par rapport à la différence entre la langue (le système) et la parole (l’usage) et à cause de la définition de signe linguistique (signification et signifiant).

Au XXe siècle, Noam Chomsky a développé le courant du générativisme (grammaire générative et transformationnelle), fondé sur la langue en tant que processus de l’esprit du locuteur et sur la capacité innée (génétique) d’acquérir et d’utiliser la langue.

L’étude de la langue en tant que système peut être mise en œuvre à plusieurs niveaux, à savoir: le phonétique-phonologique (phonologie et phonétique), le morphologique (morphologie), le syntactique (syntaxe), le lexique (lexicologie et lexicographie) et le sémantique.

Par contre, du point de vue de la parole, nous retiendrons que le texte peut être considéré en tant qu’unité supérieure de communication et que la pragmatique, à son tour, celle qui étudie l’énonciation et l’énoncé.



top