search
top

Définition de liberté

La liberté est un concept abstrait dont la définition n’est pas évidente. La notion est généralement associée à la faculté de l’être humain lui permettant d’entreprendre ou de mener une action selon sa propre volonté.

À partir du XVIIIe siècle, la liberté a commencé à s’assembler à d’autres facultés ou aptitudes, telles que la justice et l’égalité. Ce changement social est survenu en même temps que le développement des nouvelles formes d’organisation de la société et l’émergence des régimes politiques jusqu’alors inédits.

Un être libre n’est pas attaché à la volonté d’autrui de façon coercitive. La liberté garantie le respect par la volonté individuelle et défend que chaque individu se doit d’être responsable de ses actes. À son tour, le libertinage est la liberté absolue qui entraine au cafouillage/désordre social.

Par exemple : une personne peut faire usage de sa liberté pour monter une affaire et obtenir, par le biais de l’activité commerciale, les moyens lui permettant de subsister. Par contre, cette liberté est limitée par la loi. La personne concernée n’est pas autorisée à vendre des produits illégaux et devra payer des impôts. Ces obligations, bien évidemment, sont au-delà de la volonté du sujet. Cependant, elles ne portent pas atteinte à sa liberté. En d’autres termes, la liberté absolue n’existe pas.

La liberté individuelle, par ailleurs, doit être protégée par l’État. Nulle personne ne peut entraver la liberté d’autrui ; sinon, les autorités compétentes se devront d’agir afin de punir le responsable.

Une autre analyse de la liberté est associée à des sujets psychologiques ou métaphysiques. La substance de la liberté, en quelque sorte, ne pourra jamais être affectée puisqu’elle existe à l’intérieur de chaque personne (pour penser ou ressentir).



top