search
top

Définition de libération

Du latin liberatĭo, la libération est l’action de mettre en liberté. Exemples : « La guérilla a annoncé la libération imminente des otages suisses », « La libération de l’homme d’affaires enlevé la semaine dernière a eu lieu après le paiement d’une rançon d’un demi-million de dollars », « Bolivar fut un homme qui s’est battu sans relâche pour la libération de l’Amérique du Sud ».

La notion de liberté se réfère à la capacité des humains à développer une action en fonction de leur propre volonté. La liberté est souvent associée à d’autres vertus, comme la justice et l’égalité.

La personne libre n’est pas soumise à la volonté de l’autre de manière coercitive. La libération a donc pour but de mettre fin à la coercition et de rétablir la liberté de l’individu.

La notion de liberté peut également être appliquée à une organisation ou à un système (comme un État ou une nation). Cela signifie que la libération touche des pays, des villes, etc.

On entend par Théologie de la Libération un courant chrétien qui a émergé dans l’Église Catholique dans les années 60 et qui s’est développé au sein des peuples du tiers monde en lutte pour la conquête de leur indépendance nationale ou politique. Cette tendance est liée au marxisme et défend la liberté des êtres humains qui sont opprimés par d’autres.

La libération d’une action, en revanche, est le paiement par un actionnaire de tout ou partie du montant de l’action souscrite.

Enfin, Libération est le nom d’un journal quotidien en France.



top