search
top

Définition de laurier

Le laurier est un arbre à feuillage persistant de la famille des Lauraceae. Il a un tronc lisse et droit, des branches élevées et il mesure, habituellement, entre six et sept mètres. Ses feuilles vert foncé sont pétiolées, oblongues et aromatique, assez populaires en cuisine comme assaisonnement.

Cet arbre a des petites fleurs blanches verdâtres ou jaunâtres, regroupées en ombelles sessiles de quatre à six fleurs. Le fruit du laurier, d’ailleurs, est ovoïde et peut mesurer 1,5 cm, pouvant être utilisé dans certaines préparations pharmaceutiques.

La croissance du laurier peut se développer dans différents types de sol, lequel peut se multiplier en boutures ou en graines. Cette plante est sensible à la gelée et peut être attaquée par les cochenilles, les pucerons et d’autres parasites.

Les feuilles du laurier ont largement utilisées dans la cuisine. Elles sont souvent ajoutées entières pour donner de la saveur aux préparations culinaires (comme les ragoûts ou les plats mijotés), puis retirée avant de servir, mais peuvent aussi être écrasées et comprises dans les plats. En ce qui concerne l’usage médicinal, le laurier est mis en évidence par ses propriétés en tant que stimulant de l’appétit et tonique digestif.

Il y a lieu de mentionner, d’autre part, que le laurier a aussi un usage symbolique. D’après la mythologie, lorsque la nymphe Daphné a été poursuivie par Apollon, Zeus l’a transformée en arbre pour la sauver. Apollo a alors décidé de couper deux branches et de les tresser. Celles-ci sont devenues une couronne triomphale utilisée par ceux qui obtiennent un triomphe ou une victoire. Ceci dit, aujourd’hui, le laurier est synonyme de récompense ou de victoire.



top