search
top

Définition de laquais

Laquais est un adjectif qui se rapporte à quelqu’un servile ou vil. En tant que substantif, le terme est utilisé pour nommer le serviteur qui accompagnait son maître, soit à pied, soit à cheval. Par extension, les serviteurs voire les esclaves étaient souvent considérés des laquais.

Exemples : « Dites aux laquais de préparer les chevaux, nous partirons dans une heure », « Les laquais se sont révoltés contre leurs maîtres et plus rien ne fut pareil dans la vieille ville », « Le chef doit comprendre que nous sommes ses employés et pas ses laquais. »

Autrefois, un laquais était un valet de pied (le garçon qui circulait devant la cavalerie de son maître), ou un soldat d’infanterie, armé d’une arbalète, qui accompagnait les chevaliers pendant la guerre. La notion a donc toujours été associée à l’idée de servir.

Avec la conception moderne du travail, l’idée de laquais a acquis un sens négatif. Le servage et l’esclavage sont combattus malgré l’exploitation du travail qu’une personne puisse souffrir. Un laquais, dans ce sens, est une personne qui n’est pas protégé par les droits.

De nos jours, le terme est associé à un individu vil et indigne, capable de s’abaisser pour être proche de quelqu’un de puissant. Le secrétaire d’un gouverneur, par exemple, est considéré comme un laquais s’il est prêt/disposé à mentir à la société pour plaire à son supérieur. Le laquai, dans ce sens, ne tient pas compte du bien commun rien que pour servir le puissant, dans l’espoir de gagner sa sympathie.



top