search
top

Définition de lagune

Du latin lacūna, la notion de lagune (ou étang littoral) désigne le dépôt naturel d’eau dont la dimension est plus importante que celle d’un lac et dont les eaux sont douces et calmes.

Les lagunes et les lacs peuvent se former pour de nombreuses raisons. L’action des forces tectoniques, par exemple, peut créer des dépressions par le biais de plissements de la croûte terrestre, générant ainsi des plis sans allongement connus sous le nom de dômes, séparés par des creux topographiques (les cuvettes) dans lesquelles se forme un fossé qui se rempli d’eau.

Les volcans peuvent également générer des lacs, étant donné que leurs éruptions ont la capacité de produire des dépressions. Le matériel craché par les volcans forme des cratères pouvant atteindre jusqu’à 1,6 kilomètres de diamètre.

Les lagunes et les lacs peuvent également survenir suite aux glaciations. Comme les glaciers avancent et reculent, des cavités s’ouvrent tout en attrapant l’eau du dégel.

En outre, il y a lieu de mentionner que l’éboulement de la rive d’un fleuve peut bloquer la sortie d’un bassin, ce qui cerne l’accès de l’affluent et génère la formation d’un lac.

Le plus grand lac du monde est la mer caspienne, qui est une mer intérieure. Ce lac a une superficie de 371.000 km² et une profondeur d’environ 170 mètres. Le lac le plus profond du monde est le Baïkal, qui a 1.637 mètres de profondeur.

En Europe, les lagunes se trouvent le long de la (mer) Méditerranée et de la mer Baltique. En France, nous mentionnerons l’Étang de Thau, qui est une lagune d’eau salée séparée de la Méditerranée, qui se trouve dans la région du Languedoc-Roussillon.



top