search
top

Définition de labyrinthe

Du latin labyrinthus, bien que son origine plus lointaine remonte à la langue grecque, le terme labyrinthe désigne un espace créé artificiellement comprenant plusieurs rues et croisements pour que ceux qui y rentrent se confondent et ne parviennent pas à trouver la sortie.

Les labyrinthes remontent à l’Antiquité. Des représentations de labyrinthes carrés et rectangulaires ont été retrouvées dans les tombes de l’Égypte antique, tandis que les labyrinthes circulaires sont apparus à la fin du VIIe siècle avant JC.

Autrefois, les labyrinthes se construisaient comme des pièges, le but étant d’avoir du mal à entrer ou à sortir d’un endroit. Les labyrinthes médiévaux, quant à eux, symbolisent le chemin de l’homme vers Dieu. Dans les temps modernes, cependant, les labyrinthes sont créés à des fins de tourisme ou de loisir.

L’un des plus célèbres labyrinthes de l’histoire est le Labyrinthe de Crète, mentionné dans la mythologie grecque Cette construction, conçue par Dédale et commandée par le roi Minos, permettait de maintenir son fils Minotaure prisonnier. Thésée a réussi à rentrer dans le labyrinthe et a tué Minotaure.

La représentation des labyrinthes est devenue un jeu qui apparaît dans de nombreux magazines adressés aux enfants. Les enfants doivent commencer par tracer une ligne à l’entrée du labyrinthe et continuer jusqu’à ce qu’ils trouvent la sortie.

Dans un sens symbolique, la notion de labyrinthe se réfère à ce qui est confus et compliqué. Exemples : «L’équipe argentine a été attrapée dans le labyrinthe de défense proposé par la sélection locale », « Pour les chercheurs, le cas est un véritable labyrinthe dans lequel la sortie est cachée derrière un enchevêtrement de mensonges ».



top