search
top

Définition de kinesthésie

La kinesthésie ou cinesthésie est la perception de l’équilibre et de la position des différentes parties du corps. Le concept tire son origine des termes grecs (« commun ») et áisthesis (« sensation »). Ceci dit, étymologiquement, il fait allusion à la sensation ou la perception du mouvement.

Il s’agit des sensations transmises de façon continue partant de tous les points du corps vers le centre nerveux des afférences sensorielles. Les spécialistes distinguent deux types de sensibilité, à savoir: la sensibilité viscérale (intéroceptive) et la sensibilité posturale (proprioceptive), dont l’emplacement périphérique se situe dans les articulations et les muscles. La fonction de la sensibilité dite posturale a pour but de régler l’équilibre et les actions volontaires coordonnées nécessaires permettant ainsi de faire bouger/déplacer le corps à volonté.

Les propriocepteurs interviennent dans le développement du schéma corporal dans la relation avec l’espace et planifient l’action motrice, tout en fournissant suffisamment d’information sur le corps le permettant d’avoir une mobilité complète et ordonnée.

Autrement dit, la kinesthésie est le sens d’orientation qui permet que la personne puisse définir l’orientation optique, gustative, tactile, olfactive et de coordination. C’est donc un concept lié à la psychologie.

Suivant les experts en la matière, plusieurs techniques de la gymnastique cérébrale permettent d’appliquer le mouvement pour incrémenter la potentialité de l’apprentissage et les ressources et les talents personnels. Ceci dit, à l’aide d’un ensemble d’exercices, la kinesthésie peut créer de fortes synapses cérébrales stimulant ainsi les fluides énergétiques, tels que la dopamine et l’endorphine. Lire, réaliser des exercices de maths et apprendre de nouvelles choses sont quelques-unes des suggestions pour la gymnastique mentale.



top