search
top

Définition de Kabbale

De l’hébreu qabbālāh, la Kabbale est un courant d’interprétation mystique et allégorique de l’Ancien Testament. Le concept se réfère à un ensemble de doctrines qui, par l’ésotérisme et le respect de certaines dispositions, vise à révéler le message de Dieu et du monde.

Les premières origines de la Kabbale datent de la diaspora hellénistique du Ier siècle avant Jésus-Christ bien que le véritable courant réel se soit développé à la fin du XIIe siècle. Shimon Bar Yochai (qui a vécu entre le Ier et le IIème siècle) a expliqué dans le Zohar que, du sein de l’Être Infini (En Sof), a irradié un rayon de lumière donnant naissance à Or Ein Soph. Cette émanation divine (Sephira), appelée Kether, a donné naissance à neuf autres sephiroth qui représentent les différents aspects à travers lesquels Dieu se manifeste.

D’après la conception moderne de la Kabbale, ce système a été donné par Dieu à l’Humanité, sans aucune condition préalable. La doctrine kabbalistique soutient que l’univers fonctionne selon des principes qui, s’ils sont compris et acceptés par l’homme, ils sont en mesure d’améliorer la vie et permettent d’atteindre la plénitude.

Dans le langage familier, une cabale est un calcul superstitieux, une conjecture ou une supposition. La notion est associée à une sorte de rituel qu’une personne réalise dans l’espoir d’avoir de la chance ou d’atteindre ses objectifs. Rentrer dans un endroit avec le pied droit, utiliser une amulette ou s’assoir toujours sur la même chaise (à la même place) pour regarder un match de football sont des exemples de cabales.



top