search
top

Définition de jungle

Le mot jungle, d’origine anglaise est, en Inde, un grand terrain arboré qui prospère sous un climat chaud et humide. Il s’agit d’un biome avec une végétation assez dense et une ample variété d’espèces. Le concept a évolué au fil du temps : de nos jours, la notion de jungle est associée aux jungles tropicales qui se développent dans les zones chaudes et humides.

Les jungles peuvent présenter des arbres de plus de 20 mètres de hauteur ainsi que de la mousse au ras du sol. Elles comptent donc une grande biodiversité (faible quantité d’exemplaires d’une même espèce sur chaque unité de surface). Par ailleurs, les conditions environnementales font que les jungles retiennent une grande quantité d’eau douce.

À l’instar des forets, les jungles sont souvent mentionnées comme le poumon vert du monde dans la mesure où leur masse d’arbres absorbe le dioxyde de carbone et libère de l’oxygène à l’atmosphère. La déforestation des jungles, pour cette raison et bien d’autres, constitue un grave problème pour l’environnement.

Il y a plusieurs types de jungle. La jungle humide, ombrophile ou équatoriale se trouve autour de l’équateur et des tropiques humides, se caractérisant par la végétation haute et dense et les niveaux élevés de précipitations.

Au sens figuré, c’est le milieu où règne la loi du plus fort, celle qui préside aux règlements de compte.
Le style jungle est un genre de musique (le rap) caractérisé par un rythme très rapide évoquant des bruits et des cris de la forêt vierge.

Enfin, Walt Disney a adapté l’ouvrage « Le Livre de la Jungle » de Rudyard Kipling en dessin animé, en 1967.



top