search
top

Définition de irritabilité

Du latin irritabilĭtas, l’irritabilité est la propension à s’irriter (se sentir en colère ou sentir une excitation morbide dans un organe ou une partie du corps). Elle peut être définie comme la capacité que possède un organisme vivant de réagir ou de répondre d’une manière non linéale vis-à-vis d’une stimulation.

Ceci dit, l’irritabilité permet qu’un organisme puisse identifier tout changement négatif dans l’environnement et réagir face à une telle altération. Cette réponse peut avoir des effets pathologiques ou physiologiques.

L’irritabilité est considérée comme une capacité homéostatique des êtres vivants pour répondre face à des stimulations nuisant leur bien-être ou leur état naturel. Grâce à cette capacité, les êtres vivants arrivent à s’adapter aux changements et assurent leur survie. Il y a lieu de souligner que l’on entend par homéostasie l’ensemble des phénomènes d’autorégulation permettant de préserver la constance des propriétés et la composition du milieu intérieur d’un organisme.

Il est possible de distinguer deux types de stimulations qui déclenchent l’irritabilité: les stimulations internes/endogènes (qui se produisent à l’intérieur de l’organisme) et les stimulations externes/exogènes (celles qui proviennent de l’environnement). La température, la composition chimique du sol, l’eau ou l’air, la lumière et la pression sont des stimulations pouvant être à l’origine de la réaction de l’organisme.

Alors que dans un organisme unicellulaire tous les individus répondent face à la stimulation, dans le cas des organismes multicellulaires, la réaction dépend de certaines cellules en fonction du type de stimulation.

L’irritabilité peut être motivée par des questions psychologiques et s’exprimer moyennant des réactions exagérées ou disproportionnées. Par exemple: « J’en ai marre de ton irritabilité! Je t’ai tout simplement demandé de baisser le volume et tu m’as répondu avec des insultes ».



top