search
top

Définition de investissement étranger

Dans le domaine économique et financier, un investissement est un placement de capital visant des gains futurs. Lorsque l’on décide d’investir, on est obligé de renoncer à un bénéfice immédiat sans savoir au juste à quel futur s’attendre.

En plaçant de l’argent, il faut tenir compte de trois variables: le rendement attendu (c’est-à-dire, combien on s’attend à gagner avec cet investissement), le risque accepté (concernant les probabilités d’obtenir le rendement attendu) et la période de temps/l’échéance (quand l’investissement rapportera-t-il des gains; à court, moyen ou long terme).

En ce qui concerne l’investissement étranger, il s’agit du placement de capitaux dans un pays étranger, c’est-à-dire, dans un pays qui ne soit pas celui d’où vient l’argent. La notion d’investissement direct étranger est associée aux entreprises qui souhaitent s’internationaliser et s’installer dans d’autres pays.

Avec le processus de la globalisation, l’investissement étranger a commencé à vivre une période d’expansion, limitée uniquement aux moments de crise économique. La globalisation renferme le libre flux de capitaux, la levée des restrictions douanières et d’imposition, la circulation de personnes et de biens et d’autres caractéristiques qui aident à l’investissement étranger.

Le pays qui reçoit l’investissement doit tenir compte de ses conséquences. D’un côté, l’investissement étranger donne lieu à la création de nouveaux postes de travail et engendre des recettes pour le pays d’accueil. Cependant, ces recettes reviennent au pays d’origine. En outre, il y a lieu de mentionner que, très souvent, les projets impulsés par l’investissement étranger entrainent des dommages environnementaux pouvant nuire à la communauté locale.



top