search
top

Définition de invertébrés

Les invertébrés sont des animaux qui n’ont pas de colonne vertébrale; autrement dit, ils sont dépourvus de vertèbres. Or, les animaux invertébrés sont tous sont ceux qui ne font pas partie du sous-embranchement des vertébrés de l’embranchement des chordés.

Le développement de la notion d’invertébrés se doit au naturaliste français Jean-Baptiste Lamarck (1744-1829), qui a pu constater, au fil du temps qu’il existait plusieurs classes de ce genre d’animaux et a proposé les classifications des mollusques, vers, insectes et annélides, entre autres.

En général, deux grands groupes d’invertébrés sont reconnus: les arthropodes et les non arthropodes. Les arthropodes forment l’embranchement le plus diversifié du règne animal, avec plus d’un million d’espèces (insectes, crustacés, arachnides).

Les invertébrés peuvent avoir une protection externe, tels que les scarabées, bien que certains animaux n’aient aucune protection, comme c’en est le cas des poulpes (ils sont dépourvus de coquille, qui est la couverture rigide et extérieure que possèdent de nombreuses espèces).

Les éponges ou spongiaires, par exemple, sont des animaux invertébrés aquatiques ayant la forme d’un sac ou d’un tube avec une seule ouverture.

Les insectes, à leur tour, sont des invertébrés réputés de présenter une paire d’antennes, trois paires de pattes et deux paires d’ailes, mais ces quantités peuvent varier en fonction de l’espèce.

Les crustacées, tels que les crabes, les langoustines, les crevettes et les langoustes, sont des invertébrés qui vivent dans un environnement aquatique, aussi bien dans l’eau douce que dans l’eau de mer et dans toutes les profondeurs. Il s’agit des seuls arthropodes qui ont deux paires d’antennes.

Enfin, il y a lieu de mentionner les annélides, comme les vers de terre et les sangsues.



top