search
top

Définition de intelligence

Le terme intelligence vient du latin intelligentĭa, qui, à son tour, dérive du mot inteligere. Ce vocable est composé par d’autres termes: intus (« entre ») et legere (« choisir »). Ceci dit, l’origine étymologique du concept d’intelligence désigne celui ou celle qui sait choisir : l’intelligence permet de sélectionner/choisir les meilleures options pour résoudre une question donnée.

Les définitions d’intelligence peuvent se classer en plusieurs groupes, à savoir : l’intelligence psychologique (la capacité cognitive, d’apprentissage et de relation), l’intelligence biologique (la capacité d’adaptation face à de nouvelles situations), l’intelligence opérative, entre d’autres. En tout cas, l’intelligence renferme la capacité de comprendre, d’assimiler, d’élaborer l’information et de l’employer de façon convenable.

Face au caractère complexe de l’intelligence, le concept ne peut être défini que partiellement, par le biais de l’énumération des attributs et des processus. D’après le psychologue américain Howard Gardner, de l’Université de Harvard, l’intelligence est le potentiel de chaque être humain, ne pouvant pas être quantifié mais plutôt observé et développé au moyen de certaines pratiques.

Au-delà de cette perspective théorique, la science a élaboré divers concepts et mécanismes pour mesurer l’intelligence, en général par le biais du quotient intellectuel (ou QI) des individus. Cette donnée est calculée moyennant la psychométrie, qui est la discipline chargée des mesures psychologiques.

Finalement, il y a lieu de souligner qu’il existe le concept d’intelligence artificielle, développé pour désigner les systèmes conçus par les êtres humains. Un système d’intelligence artificielle se veut capable de prévoir, de résoudre des problèmes, de penser de façon abstraite, de comprendre des idées et des langages, et d’apprendre.



top