search
top

Définition d’intellectuel

Intellectuelle tire son nom du mot latin intellectuālis et qui permet d’évoquer ce qui appartient ou ce qui est relatif à la compréhension.

Exemples : « Ce problème est d’ordre intellectuel, il ne se résout pas par la force », « Je n’ai aucune envie de faire un effort intellectuel chaque fois que je vais au cinéma », « Les élèves présentent d’importantes insuffisances intellectuelles s’ils ne sont pas habitués à lire depuis leur enfance ».

L’adjectif intellectuel, par conséquent, est souvent utilisé en opposition à corporel ou physique, apparaissant donc associé au spirituel ou symbolique. S’il est dit que quelque chose doit être résolu intellectuellement, cela veut dire que la solution ne sera trouvée que par la pensée et la réflexion. Par conséquent, peu importe la force physique qui y est appliquée.

On entend par intellectuel, d’autre part, tout individu qui se consacre aux arts et aux sciences. Ces personnes passent leur temps à étudier la réalité et à réfléchir sur les problèmes sociaux.

Les intellectuels forment ainsi un groupe social qui tente d’éduquer la population, de proposer des débats et d’expliquer certains phénomènes. En ce sens, il est dit que les intellectuels ont le devoir moral de promouvoir la réflexion critique.

Pour le marxisme, un intellectuel organique est celui qui, en dépit de son appartenance à une classe supérieure, s’engage dans la condition des classes inférieures et travaille en faveur de la libération des dépossédés.

Enfin, le QI (coefficient intellectuel) est le nombre obtenu à un test standardisé qui mesure les capacités cognitives d’une personne par rapport à son groupe d’âge.



top