search
top

Définition de insécurité

D’après le Trésor de la Langue Française informatisé (TLFi), l’insécurité correspond à l’absence ou au manque de sécurité. Ce concept, qui dérive du terme latin securĭtas, désigne ce qui est hors de danger (qui n’est pas en péril), de dommages ou de risques, ou qui est certain, firme et indubitable.

Ceci dit, l’insécurité implique l’existence d’un danger ou d’un risque (par exemple: « Dans ce quartier, il y a une grande insécurité. J’y ai été volé trois fois de suite »), ou le reflet d’un certain doute par rapport à un sujet donné (« Travailler avec cette machine me donne une certaine insécurité. En fait, j’ignore comment elle marche »).

Il existe plusieurs types de sécurité (sécurité alimentaire, sécurité juridique, etc.). De même, concernant le terme insécurité, il peut comprendre plusieurs acceptions. D’entre elles, nous mentionnerons celle qui s’applique à la sécurité quotidienne ou des citoyens, qui a à voir avec la possibilité de souffrir un délit sur la voie publique. En ce sens, l’insécurité se combat avec la présence des forces policières dans les rues.

En ce qui concerne l’insécurité informatique, ce terme désigne la possibilité qu’ont les cyberdélinquants d’avoir accès, de façon illégale, aux équipements (machines, appareils, dispositifs) ou aux données informatiques d’une personne. Autrement dit, l’intrus peut voler les clés bancaires (codes: RIB, etc.) de l’utilisateur ou endommager son ordinateur au moyen d’un logiciel malveillant.

Il y a lieu de mentionner que le hacking est l’intrusion directe dans un système informatique par le biais d’une certaine vulnérabilité. Autrement dit, le hacker profite de l’insécurité informatique, même s’il n’a pas forcément pour but de voler quoi que ce soit. Certains hackers rentrent dans les systèmes rien que pour démontrer qu’ils ne sont pas aussi sécurisés qu’on puisse le croire et pour demander à ce que soit créé un patch afin de résoudre le problème.



top