search
top

Définition de ingénierie des systèmes

L’ingénierie des systèmes est une matière scolaire et en même temps une approche scientifique chargée de la conception, de la programmation, de l’implantation et de la manutention des systèmes. Contrairement aux autres branches de l’ingénierie, ce domaine ne s’occupe pas des produits tangibles (les ingénieurs civils, par exemple, bâtissent des édifices), mais plutôt des produits logiques.

Ceci dit, l’ingénierie des systèmes implique l’usage de notions mathématiques permettant de concrétiser l’application technologique des théories des systèmes. Il s’agit d’une science interdisciplinaire qui fait appel à plusieurs expertises pour afficher ses dessins dans la vie pratique.

L’ingénierie des systèmes permet de transformer un besoin opératif en une description des paramètres de la performance d’un système, avec sa configuration respective. Par ailleurs, elle rend possible l’intégration des paramètres techniques liés de telle sorte que les interfaces de programme et fonctionnelles soient compatibles et d’assurer le fonctionnement du système total.

En réalisant son travail, l’expert en la matière doit s’assurer que le système obéisse aux principes de fiabilité, de maintenabilité, de sécurité et d’efficacité, parmi d’autres.
L’ingénieur des systèmes est chargé des différentes étapes d’un projet associé aux systèmes. Autrement dit, il analyse la performance économique, l’effectivité des ressources humaines et l’usage technologique lié à ses créations.

En concret, l’ingénieur des systèmes peut se consacrer au développement et à la mise en œuvre des réseaux complexes, à la programmation d’applications informatiques et à la manipulation de bases de données, par exemple.

Les professionnels en ingénierie des systèmes sont assez sollicités à l’heure actuelle en raison des progrès de la technologie et de la nécessité d’informatisation que ressentent les entreprises.



top