search
top

Définition d’ineffable

Du latin ineffabĭlis (« indicible/ indescriptible »), ineffable se dit de ce qui ne peut pas être expliqué par des mots. L’ineffable, par conséquent, ne peut pas être dit ou exprimé. Exemples : « Une peur ineffable a saisi son être quand il s’est aperçu qu’il n’avait pas de sortie », « En entrant dans la chambre, il a trouvé une situation ineffable », « C’est un évènement ineffable pour notre pays dont on se souviendra pendant des décennies ».

De nos jours, le concept est utilisé dans un sens plutôt générique et indéterminé. Ineffable est généralement un adjectif appliqué à des personnes ou à des situations qui sont difficiles à classer, expliquer ou justifier.

La phrase « L’avocat ineffable est à nouveau au centre d’une polémique après avoir accusé le journaliste d’être dans la mafia » contient une considération qui, en principe, ne semble pas correspondre au profil en question. Il est possible de se référer à des avocats prestigieux, réputés ou expérimentés, mais pour évoquer un ineffable avocat, on ne sait pas exactement de quoi on parle.

« Le charme ineffable de la violence à la télévision », par ailleurs, est une autre expression qui utilise cet adjectif de façon un peu abstraite. Dans ce cas, le terme est lié à la difficulté d’expliquer pourquoi la violence à la télévision attire les téléspectateurs. La violence, logiquement, est déplorable et condamnée au niveau social. Toutefois, pour une raison peu claire, à partir du moment où la violence apparaît à la télévision, elle semble séduire et devient même un divertissement. L’adjectif ineffable est donc lié à la difficulté d’expliquer une telle situation.



top